Dynamique,
structure et
biologie moléculaire
de l’invasion fongique

Allon Weiner

Chef(fe) d'équipe :

Weiner Allon

Contacter l'équipe

Notre équipe ATIP-Avenir, créée en 2018, étudie les mécanismes d’invasion du champignon pathogène humain Candida albicans dans les couches épithéliales en utilisant l’imagerie cellulaire vivante, la biologie cellulaire et la microscopie optique et électronique corrélative.

En intégrant la dynamique, la structure et la biologie cellulaire et moléculaire, nous abordons des questions fondamentales concernant la façon dont les infections fongiques sont initiées et conduisent à la maladie.

Site internet : https://weinerlab.org/

Candida albicans invasion, live imaging Candida albicans invasion, live imaging
3D electron microscopy of Candida albicans (Weiner et al, Cellular Microbiology 2019) 3D electron microscopy of Candida albicans (Weiner et al, Cellular Microbiology 2019)
Candida albicans invasion, fixed image Candida albicans invasion, fixed image

Les membres de l'équipe

Weiner Allon

Weiner Allon

Team Leader

ORCID
Lachat Joy

Lachat Joy

Post-doc

Pascault Alice

Pascault Alice

PhD student

Nos recherches se déclinent en 3 axes

  • Champignons pathogènes
  • Invasion de Candida albicans
  • Imagerie des cellules vivantes
  • Microscopie optique et électronique corrélative
  • Biologie cellulaire
  • Microbiologie cellulaire

1. Invasion fongique dans les tissus épithéliaux

Les agents pathogènes fongiques sont responsables d’autant de décès chaque année que la tuberculose ou le paludisme. Le champignon pathogène opportuniste Candida albicans colonise la peau, les muqueuses génitales et intestinales de la plupart des individus en bonne santé et fait partie de la flore commensale normale. Chez les hôtes sensibles, C. albicans peut envahir la muqueuse gastro-intestinale et pénétrer dans la circulation sanguine, entraînant une infection systémique grave.

2. Interactions entre l'agent pathogène et l'hôte

L’invasion par C. albicans constitue un domaine d’investigation difficile, car elle englobe un ensemble complexe d’interactions inter-espèces façonnées au cours de millions d’années d’évolution dans une  » course aux armements « . Les événements survenant à cette interface sont souvent très transitoires et impliquent la subversion par l’agent pathogène des voies de l’hôte, ainsi que l’activation des mécanismes de défense de ce dernier. Comprendre l’invasion de C. albicans est un défi majeur, qui nécessite une combinaison d’approches dynamiques, structurelles et moléculaires.

3. Intégrer la dynamique, la structure et les informations moléculaires pour étudier l'infection

L’objectif de notre laboratoire est d’étudier les mécanismes d’invasion de Candida albicans dans les couches épithéliales au niveau de la cellule unique en utilisant la microscopie fluorescente multidimensionnelle, la biologie cellulaire et la microscopie optique et électronique corrélative.

Les opportunités

  • Mécanismes d’infection par Candida albicans
  • Comprendre les facteurs moléculaires de l’hôte et de l’agent pathogène qui régulent l’infection fongique

Les publications

1.

Trans-cellular tunnels induced by the fungal pathogen Candida albicans facilitate invasion through successive epithelial cells without host damage. Joy LachatAlice PascaultDelphine ThibautRémi Le Borgne, Jean-Marc VerbavatzAllon Weiner

2.

Step by step guide to post-acquisition correlation of confocal and FIB/SEM volumes using Amira software. Weiner A. Methods in cell biology: Correlative Light and Electron Microscopy (2020) IV Volume 1622020.

3.

Fundamental Helical Geometry Consolidates the Plant Photosynthetic Membrane. Bussi Y., Shimoni E., Weiner A., Kapon R., Charuvi D., Nevo R., Efrati E., Reich Z.
Proc Natl Acad Sci U S A. 2019

4.

The pathogen-host interface in three-dimensions: correlative FIB/SEM applications. Weiner A. and Enninga J.Trends Microbiol. 2019

5.

On-site secretory vesicle delivery drives filamentous growth in the fungal pathogen Candida albicans. Weiner A., Orange F., Lacas-Gervais S., Rechav K., Ghugtyal V., Bassilana M., Arkowitz R.A. Cell Microbiol., 2019